Les formes d’agglomération - Le village

par Sophie de Champsavin | Imprimer cet article Imprimer cet article
Chemin de progresssion : Accueil du site > Type de paysage


Paysage

Villages rues, concentriques ou diffus

JPG - 15.5 ko
village rue

JPG - 17.2 ko
habitat concentrique

JPG - 19.4 ko
habitat diffus

En Seine-Maritime, le Pays de Caux et le Pays de Bray présentent deux types de paysage très différents dans lesquels les villages et les hameaux se sont développés. Ils se sont implantés en fonction des infrastructures fluviales et routières et en fonction des reliefs.


L’habitat du Pays de Caux se protège des vents dominants par des talus cauchois derrière lesquels s’abritent de nombreuses fermes.


Le paysage brayon est caractérisé par un bocage, parsemé de bois et traversé par de nombreux ruisseaux. L’habitat très dispersé caractérise cette région. Ce paysage a été modifié progressivement avec le remembrement (agrandissement des parcelles, diversification des productions agricoles). Certaines portions du territoire, essentiellement autour des villages et hameaux, conservent cependant ces caractéristiques bocagères.

Les villages rues

Les villages rues se sont développés le long d’un axe de circulation (routes et rivières). Dans ces villages, le découpage des parcelles s’est fait perpendiculairement à l’axe. Les maisons ont été implantées le plus souvent à l’alignement montrant à la rue leur façade ou leur pignon
suivant l’orientation (pour préserver les jardins au sud par exemple),
suivant la vue (au bord d’un cours d’eau, pour avoir une vue), ou suivant les nuisances (route bruyante, la façade principale se détourne de la rue pour ne montrer que son pignon).

JPG - 16.3 ko

JPG - 11.8 ko

L’implantation à l’alignement permet de dégager le maximum de jardin à l’arrière de la parcelle. L’implantation du bâtiment en milieu de parcelle découpe le jardin. Il est moins intime...

L’église, qui est un élément de repère du fait de son clocher, puis la mairie construite plus récemment donnent symboliquement l’équivalent d’un centre. Les commerces et les équipements publics sont généralement implantés le long de l’axe.

Pédagogie

Objectifs pédagogiques

Savoir déterminer à partir d’une lecture cartographique les types d’organisation de villages significatifs d’une région étudiée.

Prolongements possibles

Étude des formes des villages dans le Pays de Caux.

Matériel nécessaire

Cartes IGN.
Plan de commune.
Boussoles, appareils photo, carnets, crayons.

Déroulement de l’action

Travail de lecture qui met en parallèle la vision personnelle d’un village à sa représentation cartographique. Ce travail est proposé de la plus petite échelle vers la plus grande.

Propositions d’actions

Exercice 1 :
Sur le site IGN géoportail regarder les cartes des communes de Saint-Georges-sur-Fontaine, Bois l’Évêque, saint-Saire et Cottévrard (à l’échelle 1/20 000è).

Comparer les formes d’urbanisation (village rue ou habitat concentrique) ; les représenter de façon schématique.

Exercice 2 :
Cet exercice peut se décomposer en deux phases :
- une phase préparatoire en salle de classe ou les élèves réalisent un travail sur des cartes IGN (et/ ou) des photographies aériennes ; puis sur des extraits de plan cadastral.
- une phase de terrain ou les élèves établissent le parallèle entre le travail réalisé préalablement et la réalité de terrain.

Observer sur les cartes IGN (série bleue 2011 Est et 2010 Ouest ou sur le site géoportail à l’échelle 1/20000, pour les communes de Bois l’Évêque, la Rue-Saint-Pierre et Saint Georges-sur-Fontaine) la forme générale de l’habitat (plutôt de type concentrique, ou village rue) ; observer la disposition des axes de circulation et la disposition des habitations par rapport à ces voies. Observer le nom de certaines de ces communes par rapport à leur forme générale (la Rue St-Pierre, la Vieux Rue). Étudier plus attentivement la commune de Saint-Georges-sur-Fontaine. Sur l’extrait de plan cadastral fourni, repérer la position des routes, retrouver l’église ; en déduire l’emplacement du centre bourg.

PDF - 251.4 ko
Saint-Georges-sur-Fontaine - Extrait de plan cadastral

Saint-Georges-sur-Fontaine Extrait de plan cadastral
Ce même travail pourra être réalisé sur une commune à développement concentrique ; le choix pourra se porter sur une commune proche du collège par exemple, afin de permettre un déplacement plus facile de la classe.

Lors d’une visite complémentaire sur le terrain de la commune étudiée préalablement (à l’aide du plan de la commune, de boussoles) :
- retrouver le centre bourg et décrire les éléments caractéristiques qui le composent (place publique, église, mairie, école, mare communale…),
- observer le positionnement des maisons par rapport aux voies de circulation ; faire quelques photos ou encore des croquis,
- situer sur le plan les commerces,
- à l’aide d’une boussole, observer l’exposition des maisons et les noter sur le plan.

NB : Pour une étude plus complète de l’organisation du village, un questionnaire plus détaillé pourra être établi en classe avant la sortie de terrain par l’enseignant et ses élèves ; les résultats seront analysés de retour en salle. (les questions pourront porter sur le nombre de maisons ayant une façade donnant sur la rue, pignon sur la rue, éloignées de la rue, présentant un mur d’enceinte, une haie…).



| Nos partenaires | Accessibilitè | infos légales | © Copyright 2007 - caue de la Seine-Maritime | site optimisé pour : firefox, 0 kB