Les infrastructures dans le paysage

par Sophie de Champsavin | Imprimer cet article Imprimer cet article
Chemin de progresssion : Accueil du site > Eléments du paysage


Paysage

L’aménagement paysager du giratoire de Tancarville prévoit la reconstruction d’espaces naturels variés dans des conditions hydrologiques difficiles.


Illustrations D.D.E 76

Au beau milieu des voies assurant la liaison avec l’autoroute A131, des fleurs, des roseaux, de fines feuilles de saules, d’aulnes, de cornouillers..., ploient au gré du vent et des ondulations de l’eau. Elles mêlent selon les saisons, leurs couleurs vives ou pastel au bleu moucheté d’un ciel changeant. La noria incessante des poids lourds qui desservent le port du Havre résonne autrement dans ce jardin sauvage.

JPG - 39.5 ko

JPG - 32.8 ko

JPG - 33.4 ko

Pédagogie

Objectifs pédagogiques

Comprendre les impacts visuels du passage des grosses infrastructures sur le paysage.

Prolongements possibles

Visite d’une centrale électrique.
Visite des ouvrages hydrauliques le long de la RN 27.

Matériel nécessaire

Cartes IGN.

Déroulement de l’action

À partir d’une visute (en zone rurale ou urbaine) ou/et d’un travail d’analyse, recherche des influences des infrastrutures sur le paysage environnant.

Propositions d’actions

Préalablement à une sortie sur le terrain, l’enseignant explique à ses élèves les différentes échelles possibles pour les infrastructures en leur donnant des exemples. Les élèves sont amenés à participer grâce à un questionnement portant sur des exemples de leur connaissance et ils établiront une hiérarchisation par rapport aux exemples cités. Au final un tableau pourra être constitué classant les exemples des élèves en infrastructures primaires, secondaires et tertiaires.

Le choix du site pour la visite de terrain pourra se faire avec les élèves au travers d’une recherche préparatoire sur des cartes IGN.

À l’occasion de la sortie sur le terrain

- Repérer les infrastructures les plus visibles dans le paysage et noter les caractéristiques les plus remarquables de celles-ci sur un carnet.

- Observer dans le paysage l’impact visuel du réseau routier et/ou autoroutier. Noter les impressions ressenties en terme d’intégration paysagère de ce réseau

- Retrouver et noter sur un carnet l’influence que peut avoir ce réseau sur l’environnement au sens large, sur l’eau, sur la faune et la flore.

Le même type de questionnement (repérage, impact sur le paysage) pourra être appliqué aux réseaux électriques et aux aménagements hydrauliques (fossés drainants, bassins de rétention…).

Les observations des élèves seront mises en commun et commentées. Des schémas d’interprétation pourront être réalisés par petits groupes pour chaque type d’infrastructure.

La notion d’intégration paysagère pourra faire l’objet d’un travail avec un enseignant en arts plastiques, sur le thème du mimétisme par exemple.








| Nos partenaires | Accessibilitè | infos légales | © Copyright 2007 - caue de la Seine-Maritime | site optimisé pour : firefox, 0 kB