Au bord de la mare

par Caue de la Seine-Maritime | Imprimer cet article Imprimer cet article
Chemin de progresssion : Accueil du site > Eléments du paysage


Paysage

L’aménagement d’une mare

La diversité de végétation disposée autour de la mare contribue à créer un milieu écologique riche. Ce milieu évolue au fil des saisons et des années. Il est riche en insectes, en oiseaux, en poissons et en petits mammifères qui trouvent ici nourriture et abri. On le voit, la mare est vraiment un lieu de vie très complexe où faune et flore sont liées dans un chaîne alimentaire.

Il faut également préciser que cela peut devenir un lieu de reproduction pour ces animaux, en particulier pour les nombreux oiseaux qui nichent traditionnellement autour des mares.

Afin d’accueillir le maximum de plantes, quelques principes doivent être respectés lors des travaux de création d’une mare.

- La répartition des plantes

Du haut des berges vers le centre de la mare, les plantes se répartissent en fonction de leurs besoins en eau et en lumière. Ainsi, des plantes poussent hors de l’eau, les pieds dans l’eau ou bien sont totalement immergées.

- La pente des berges

La pente plus ou moins importante implique une répartition plus ou moins large des plantes sur la berge. Cela doit créer des milieux riches ou non, avec une diversité variable d’espèces végétales.

Pente douce (= à caractère essentiellement naturel) Zonation bien développée dans toute son étendue

Zone étroite, pente raide (= à caractère essentiellement artificiel) Zonation incomplète, ramassée, milieu peu accueillant pour la flore et la faune

Les animaux de la mare

Pédagogie

Objectifs pédagogiques

Lire dans le paysage les signaux favorisant la perception d’une mare.

Découvrir la diversité végétale et animale du milieu.

Établir des classifications sommaires des végétaux et animaux rencontrés.

Prolongements possibles

- Travail plastique à partir des Nymphéas et du jardin de Giverny de Claude Monet.
- Réalisation d’un herbier de plantes aquatiques.
- Végétalisation d’une mare dans l’enceinte du collège.

Matériel nécessaire

- Carnets de croquis.
- Loupes, appareils photo, vidéo...

Déroulement de l’action

- Sur le terrain : retranscription des observations sur la perception et l’organisation de la mare.

- En salle de classe : bilan, réalisation de classifications.

Propositions d’actions :

Le signal végétal

Comment déceler la présence d’une mare à l’échelle du paysage ?

- Étudier sur le terrain (à défaut sur une photographie) un paysage où figure une mare.
- Découvrir des indices de la présence de celle-ci à l’échelle du paysage : végétation spécifique, disposition de la végétation… (à rapprocher de la reconnaissance dans le paysage d’un cours d’eau).

- Rechercher en quoi ces indices indiquent la présence d’une mare : comparaison avec d’autres paysages (analyse de photographies, visite de terrain).

- Dessiner ou réaliser une représentation picturale plus poussée (utilisation des couleurs, travail plastique, représentation des jeux de lumière, description des impressions, recherche du vocabulaire adapté…), mettre en commun les réalisations et les impressions, les analyser au cours d’une discussion.

Les végétaux de la mare

Comment se repartissent les végétaux de la mare ? Comment celle-ci s’organise-t-elle ?

- Observer la végétation de la mare ; la comparer à d’autres types de végétation proposés par les élèves (jardin, bocage, rivière, zone humide…) pour en découvrir les particularités anatomiques.

- Observer la répartition des végétaux dans et autour de la mare. La réalisation d’une représentation de la végétation de la mare sous forme de coupe permettra aux élèves de vérifier le phénomène de zonation de la végétation.
- Rechercher les conditions du milieu qui interviennent sur cette répartition de la végétation par des observations de terrain, des recherches bibliographiques…

JPG - 53 ko

- À partir de l’observation de terrain, de photographies et de la coupe schématisée, les élèves pourront ensuite établir une classification simple des plantes en fonction de leur répartition autour et dans la mare (végétation terrestre, aquatique, plantes immergées, plantes émergées, flottantes…), par exemple sous forme de tableau.

- Un rendu de groupe pourra donner lieu à une représentation en plan et (ou) profil de la végétation de la mare présentant la notion de zonation de la végétation, avec notamment utilisation de photographies prises par les élèves.

Notions abordées : milieu diversifié, répartition de la végétation en fonction de ses besoins (lumière, substrat…).

Les animaux de la mare

Comment se répartissent les animaux de la mare ?

- Observer sur le terrain le peuplement de la mare. Faire une coupe de la mare, y représenter la répartition des différentes espèces rencontrées. Faire une recherche sur ce qui conditionne cette répartition (reproduction, alimentation, respiration).

- Prélever des échantillons (possibilité de réaliser un reportage photo). À partir de ces prélèvements élaborer une classification animale. Réaliser un tableau récapitulatif.

JPG - 26.2 ko

Attention de ne pas oublier de remettre les animaux dans la mare après les avoir étudiés !

- Au final, une superposition des deux coupes (végétation + faune) pourra être réalisée.

Notions abordées : milieu diversifié et de répartition des différentes espèces animales dans le milieu.



| Nos partenaires | Accessibilitè | infos légales | © Copyright 2007 - caue de la Seine-Maritime | site optimisé pour : firefox, 0 kB